Plantes et Insectes des  Grands Causses languedociens
Larzac, Causse noir, Méjean, Sauveterre
 André Lopez 




  Les quatre Grands Causses ou Causses majeurs sont riches en plantes de la Garrigue,  surtout à l'étage méditerranéen, aussi bien dans les canyons qui les séparent (gorges de la Dourbie, de la Jonte, du Tarn) que sur leurs coteaux marno-calcaires liasiques (adret) et jusque sur les plateaux eux mêmes. Souvent thermophiles et xérophiles, ces plantes traduisent une influence méditerranéenne indiscutable.
Toutefois, une partie de cette végétation, dite caussenarde,  leur est propre et y est alors soumise aux influences atlantique et continentale. Les espèces les plus marquantes sont endémiques et (ou) orophytes.

Nous envisagerons successivement les
 -Plantes herbacées des sables dolomitiques
- Pl
antes herbacées des pelouses
- Plantes herbacées de la steppe du Méjean

- Sous-arbrisseaux et arbustes
- Arbres
- Plantes saxicoles
- Plantes des canolles